Ces chaines qu’on a cru abattre …

28 janvier 2013 § Poster un commentaire

Le 26 janvier 2013 sera un des jours les plus importants que tous ceux qui formeront un jour la révolution égyptienne.

Verdict de Port-Saïd dans une échoppe d'Attaba le 26 janvier 2013 ©Arnaud du Boistesselin

Verdict de Port-Saïd dans une échoppe d’Attaba le 26 janvier 2013
©Arnaud du Boistesselin

Tout a commencé par le verdict de 21 condamnations à mort des supporters de Port-Saïd. J’étais dans la rue à ce moment-là vers Attaba, les petites télévisions des échoppes et des kiosques retransmettaient les images en direct de Port-Saïd. Chacun attendait un déferlement des supporters de Ahly qui avaient promis le chaos en cas de clémence. Les rideaux de fer étaient tous prêts à être refermés rapidement mais la vie cairote d’un samedi matin prenait doucement de l’amplitude.
D’un coup le rythme a changé, les gens se sont regroupés, « Boursaïd », « Boursaïd », « Boursaïd » était entendu partout. Pour la première fois j’ai vu des Égyptiens perdus, abattus pour certains sonnés, sans distinction d’appartenance, barbus, moustachus, hommes, femmes …
C’était impressionnant ! Puis quand les violences ont commencé à Port-Saïd ces sentiments se sont renforcés, ils venaient de comprendre …

Advertisements

Tagué :, , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Ces chaines qu’on a cru abattre … à Zeyn au Caire & ailleurs ....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :